Les moissons 2017

Le temps des moissons

Juillet reste par tradition le temps béni des moissons. Si les faucheuses d'antan, les gerbes d'or alignées sur les champs, la batteuse et sa cohorte de journaliers s'affairant autour de la machine n'éveillent que des souvenirs nostalgiques aux anciens, il n'en demeure pas moins que depuis le début du mois, la plaine résonne du ronronnement incessant des moissonneuses.

Le spectacle de ces monstres bourrés d'électronique avalant un sillon de blé de plus de 7,50 m à chaque passage vaut quand même une petite halte instructive dans la chaleur de l'été.

C’est désormais au son des moissonneuses batteuses que les champs perdent peu à peu leur chevelure dorée. C’est dans un nuage de poussière qu’elles avalent les épis gorgés de soleil avant de recracher au sol la paille. De jour comme de nuit, tels des engins extraterrestres, elles engrangent dans leurs réservoirs les précieux grains fraîchement battus.

C’est toujours avec un peu de nostalgie que l’on assiste à ce travail en repensant au « bon vieux temps », au temps d’avant…

 

Moissons 2017 à la Ferme des Bordes

Cette année 2017, 2 toutes nouvelles mois-bat sont à l'ouvrage. La technique de récolte avec le transbordeur qui butine sous les 2 engins et déverse ensuite dans les camions remorques est toujours employée. Cela leur autorise un gain de temps et les machines sont capables d'engloutir une surface impressionnante de céréales.  ....  et tout cela dans un ballet parfaitment réglé entre les 5 engins ( 2 moiss-bat, le transbordeur, le camion remorque gros porteur, et le déchaumeur qui assure les barriéres anti feu ) 

Imgp6721 1

Imgp6723 1

Imgp6727 1

Imgp6719 1

Imgp6717 1

Imgp6716 1

Imgp6735 1

Imgp6732 1

Imgp6729 1

Imgp6728 1

 

 

Date de dernière mise à jour : 17/08/2018