La faute au p'tit gris

Tout cela est de la faute ..au  " p'tit gris " .......

 ...Aux sorties de la guerre en 45, la France agricole est au 3/4 un pays d'exploitations familiales. Echappait à cette structure seulement le grand Bassin Parisien. Tout le reste était un pays de petites exploitations à la taille d'une paire de boeufs ou d'une attelée de chevaux.

A ce moment là, l'agriculture allait être confrontée à un développement immense du progrés et de la machine.

Le tracteur allait arriver. On savait ce qui se passait en Amérique.

Toute la réflexion était ( et est toujours )  de savoir comment s'adapter...

 

===>>  En savoir plus sur cette période en regardant le reportage vidéo  : Le Tracteur d'orgueil 


  Appareil photo   Et pour avoir une idée de cette évolution de la mécanique agricole, retrouvez ci-dessous quelques photos prises au cours des expositions de matériels anciens. ( photos personnelles prises sur les expos spécifiques de la Locomotion de La Ferté Allais - Courtenay - Bray sur Seine ..etc ..)

         
Cliquer sur l'image
                 

 La toute première mécanisation fut par l'utilisation de la vapeur.
Ceci impose des engins tres lourds et trés peu utilisés en France hormis les '' locomobiles '' pour la force motrices nécessaires pour les batteuses ....
Le tracteur a été inventé au 19ème siècle au début de l’ère industrielle. Il devait remplacer le cheval ou le bœuf pour tracter les machines agricoles toujours plus lourdes. Les surfaces à cultiver ne cessaient de s’agrandir et il fallait donc songer à mécaniser. 
Un premier modèle à vapeur fut créé par le français Barat en 1849 (le premier véhicule à vapeur a été inventé par NicolasJoseph Cugnot en 1769 !). 
Mais ce sont les Anglais Aveline et Porter qui, en 1870, mettent au point une machine capable de tirer 33 tonnes à la vitesse de 7,5 km/h

Cliquer sur l'image
 
   Avant l'arrivée des moteurs diesel à injection, les tracteurs étaient des semi-diesel 2 temps avec boule chaude.  

Une fois la boule chauffée, elle permet la mise en marche d’un moteur monocylindrique très simple qui produit un bon rapport puissance/poids, consomme peu et qui peut fonctionner avec des charges variables.
Elle est très épaisse, généralement en acier au nickel et fixée sur la culasse, face à l’injecteur. Non refroidie, la boule chaude a une température comprise entre 500°C et 600°C continuellement maintenue par la combustion du moteur.Il accepte différents types de carburants (…), même les moins chers, ce qui le rend donc rentable (à chaque type de carburant correspond un type de boule).

                  

Cliquer sur l'image

 
  Les laborieux sont arrivés en force
L'apparition des tracteurs se place dans la continuité logique du travail des animaux de la ferme : ils sont venus remplacer les chevaux et les boeufs pour tirer les machines agricoles...
Descendants directs des locomotives à vapeur, les premiers tracteurs sont apparus au début du XIXème siècle dans les campagnes européennes et nord-américaines.
C'est le modèle Burger, né aux Etats-Unis en 1889 qui est cité comme le tout premier tracteur de l'histoire du machinisme agricole.
Il fonctionnait au pétrole et était l'une des multiple inventions de la Révolution Industrielle.
Avec ces nouveaux engins, c'est une véritable révolution qui s'est enclenchée.
La conception de l'agriculture a été chamboulée, le travail éreintant des paysans s'en est trouvé allégé, la productivité est montée en flèche, les paysages ruraux ont changé.
Tracteurs et machines agricoles sont rapidement devenus des outils de travail indispensables....
Qui pourrait d'ailleurs imaginer nos campagnes sans ces engins mythiques et évocateurs ? Monde rural et machinisme agricole sont désormais deux éléments indissociables.
 
 

 

Cliquer sur l'image

 

     Les laborieux sont fatigués

Tout a une fin !!!!
Les laborieux qui ont bien rendu service durant leurs nombreuses années n'ont pas tous la chance de finir tranquillement au fond d'un hangar ou d'une remise . Beaucoup se retrouvent à '' la casse '' .... mais de nombreux amateurs de mécaniques anciennes redonnent un nouveau souffle à ces laborieux.
 
Ici une casse de tracteurs à Barbézieux en Gironde. Beaucoup sont devenus des banques d'organes .... 

 

 

Cliquer sur l'image
 

                 Les Maraichers ou les Laborieux jardinent    

Les maraichers n'étaient pas en reste au niveau de la mécanisation. Beaucoup de motoculteurs ont résisté aux durs travaux de la terre. Certains se retrouvent dans les expositions de matériels anciens ...

De grandes marques avec une mécanique à toute épreuve .....                        

Moteurs-fixes

                 Les Laborieux fixes     

Ces moteurs fixes étaient trés utilisés bien avant l'arrivée de l'électricité et ses moteurs. Dans de nombreux domaines  comme les petites industries ou chez le petit artisan ou également dans les fermes, ces moteurs fixes venaient soulager et améliorer le travail.                       

 

    Quelques musées interressants pour l'ancienne mécanisation et les temoins de la vie rurale d'autrefois 14

        
  Musée du Der  Musée Dufresnes      Eco-Musée de la forêt d'Orient  

 






 


Recommandations pour visionner les images

Folder 3Pour avoir une belle présentation des diaporamas, n' oubliez pas de passer en mode plein ecran total avec la touche F11 de votre clavier.
  Bouton 001  Un reglage du temps de défilement peut être ajusté. ( par défaut 3 secondes )
  Blockright puceniv0  Vous pouvez aussi préférer le défilement manuel. 
          Pour cela, aprés le lancement automatique, faire "pause" et utiliser ensuite la touche --> pour la photo à suivre. 

Date de dernière mise à jour : 21/10/2016

Bienvenue sur Andrezel-village !

Guigneville3