horloge ancienne

Dans ce réduit on découvre avec émerveillement la présence de 2 anciennes horloges de clocher.

Smiley interrogatif  La plus ancienne n'est plus fonctionnelle car partiellement démontée. Cependant la majorité des pièces la constituant semblent toujours être présentes à proximité. La roue caractéristique en forme de dents de scie permet de dire qu'elle est d'un modèle trés ancien ( 16 et 17ieme siécle )  qui utilisait la technique de régulation d'oscillation par un échappement à roue de réservation avec foliot. 

Malgré un entretien et des réparations constants, les horloges de cette époque étaient très imprécises car les oscillations du «balancier horizontal» de l’échappement à foliot étaient très dépendantes de la précision de fabrication des rouages. Souvent les horloges de clocher de ce type ne donnaient l’heure qu’en frappant les heures sur une cloche. 

......  Ce qu'il en reste   .......
Horloge ancienne3

Le poids n'est autre qu'une pierre grossiérement taillée
Horloge ancienne2

 ......  Quelques piéces démontées et en attente sur une vieille planche  ......Horloge ancienne1




 

Wb01372  L'autre mécanique semble s'être arrêtée il y a peu de temps et être prête à encore égrener le temps qui passe.  C'est un modéle sur chassis horizontal d'environ 70 cm par 30 cm et 20/25 cm de haut. Horloge clocher8

C'est une trés belle mécanique qui serait de la marque COLLINS ( voir sur ce lien l'histoire de la marque Collins ) et de fabrication dans les années 1900. 

A noter  :
-les deux cables à enrouleurs : pour la fonction horaire à gauche, et le gros cable de droite pour la fonction sonnerie.
- La présence de la manivelle de remontage des poids .
- Le levier d'action du cable de la cloche externe.
- Le ralentisseur aérien en forme de pale de ventilateur pour une sonnerie bien répétitive et constante et permettait aussi d’atténuer les chocs produits par les engrenages, et ralentir ainsi le mécanisme.  
-L'entaille sur la poutre en bois afin de dégager le passage des pales du ralentisseur

Horloge clocher1

 

Le dispositif d'échappement du balancier, le cable de la fonction horaire. Vue du côté gauche de l'horlogeHorloge clocher2

 

Le dispositif d'échappement du balancier, le gros cable de la fonction sonnerie. Vue du côté droit de l'horloge

Horloge clocher3

 

La roue de compte de la sonnerie, le crochet de fin de sonnerie. Vue de la face arrière de l'horlogeHorloge clocher4

 

Les deux contre-poids actionnant les deux mécanismes. L'un en béton pour la fonction horaire et l'autre en ferraille (trés lourd) pour les sonneries 
et au milieu le lourd balancier d'environ 1.20 m

Horloge clocher5

 

Vue d'en dessous de la cabane de l'horloge. Le plancher a dû être découpé pour laisser passer les contre poids et le balancier mais surtout pour donner accés facilement à la molette de réglage du balancier et assurer un minimum d'exactitude sur l'horaire. 
( la planche plus claire n'est actuellement destinée que pour supporter les poids )

L'horloge étant situé dans l'angle du clocher, la commande du cadran externe était réalisée par deux engrenages servant de renvoi d'angle solidaires de 2 tiges en fer pour la transmission de la rotation. L'une pour traverser le mur du clocher et l'autre pour la liaison des 2 renvois d'angle. 

Horloge clocher6

 

Le cadran portant la marque du mécanisme. Actuellement stocké derriére l'autel !!!!
Horloge clocher7

 

Le puits des contre-poids qui pouvaient donc descendre du clocher jusqu'au bas de l'eglise.

Ci-dessous vue en plongée dans le puits des poids depuis l'étage menant à la  cloche.
Puits2

Vue du puits depuis la nef de l'église. A noter que la partie basse du puits à été supprimée probablement au déclassement de l'horloge mécanique. Seul le sol en planche est resté en place. A noter l'addition au puits, d'un fond en bois plus récent qui témoigne de cette modification

Puits1

 

Et toute cette belle mécanique est remplacée depuis 19xx par horloge électrique commandée par un tableau de bord au rez de chaussée et pilotée automatiquement par onde radio pour la mise à l'heure exacte ....

Pendule1

 

Cette horloge, témoin du temps qui est passé sur notre village, ne mériterait-elle pas un autre sort que de finir rongée par la rouille  là haut dans le clocher.?
... et si quelques bénévoles voulaient lui donner une seconde vie en la préservant, dans le but de l'exposer dans un lieu public et de la faire connaitre à tout le village ....

Si cette éventualité vous interresse, contactez nous pour engager cette opération

Date de dernière mise à jour : 12/10/2020