Eglise

En préambule, je remercie la Municipalité qui m'a permis de monter dans le clocher afin d'y prendre des photos qui je suppose auront un grand intérêt pour quelques habitants du village.

Au 2ieme etage du clocher, se trouve le gros chevalet en chêne massif supportant une cloche d' environ 85 cm de diamétre s'articulant autour de son axe. Une corde descendant jusqu'au rez de chaussée permet de la faire sonner à la volée.
En position de repos, elle est utilisée en tintement pour marquer le temps à l'aide d'un marteau electro mécanique depuis l'électrification de l'ensemble cloche et horloge.

La vue depuis le haut de l'escalier memant au 2 ieme étageCloche7

Cloche3

Cloche1

Cloche4

Cloche6
 

vue depuis le 3ieme étage menant à l'ancienne horlogeCloche2

Les inscriptions en relief :

FONDUE   EN   1658   J'AI   ETE   REFONDUE   ET   BENITE   EN   1925
ET   NOMMEE   ANDREE    MARCELLE
J'AI  EU  POUR  PARRAIN  GEORGES  REMOND  MAIRE  DE  LA  COMMUNE
 ET  POUR  MARRAINE  MARIE  MICHENON  SON  EPOUSE

Cloche8

Cloche9

Cloche10

Quelques symboles  bibliques sur le pourtour de la  cloche ( 2 autres effigies n'ont pas pû être photographiées )

Cloche11 Cloche12




 

Wb01372  Le chevalet de la cloche ne touche pas les murs et n'est pas solidaire de l'édifice pour éviter la dégradation de la maçonnerie suite aux vibrations engendrées lors de l'utilisation de la cloche.
Ce chevalet est donc monté flottant en reposant sur 3 x 2 grosses pierres ressortant des parois. 

D'abord deux  grosses poutres latérales en chêne reposent sur ces supports. Elles sont surmontées  par des poutres transversiéres prises en sandwich avec la poutre du bas du chevalet. Ce sont ces cadres qui supportent la cloche. De cette façon les vibrations sont amorties et non transmisent aux murs

Cadre1

Cadre5

Cadre2

Cadre3

Cadre4




*

Wb01372  Le passage des cordes 
 

Actuellement il ne reste qu'une seule corde pour sonner uniquement ''à la volée" mais il est toujours présent dans les trappes l'existence de 2 passages de corde.
Une pour la volée et l'autre qui devait être pour le tintement ( Heure ou angelus ).
Depuis l'electrification des cloches, il n'est plus possible de tinter manuellement avec la grosse cloche ( coup par coup ) mais uniquement avec le boitier electronique commandant le marteau electro-mecanique.
A noter que ces 2 plaques aux plafonds permettent le passage de la cloche comme en 1925 lors de son installation

Trappe au plafond du rez de chaussée ( présence d'un seul trou pour corde ) 
Passage1

Plaque au sol du 1er étage laissant voir les 2 passages de corde ( dont un est partiellement bouché )
Passage3

Au plafond du 1er étage
Passage2

Au sol du 2ieme etage
Passage4

La présence de ce vieux marteau de cloche laisse à penser qu'autrefois la deuxieme corde y été fixée pour sonner coup par coup
Marteau1

Marteau2

 








 

Date de dernière mise à jour : 14/10/2015