Histoire

Au XII° siècle, Andrezel est un simple hameau 
Avant la Révolution, Andrezel appartenait à la Brie française et dépendait des « bailliage et élection » de Melun dont il suivait la coutume.C`était autrefois, une paroisse du doyenné de Champeaux (diocèse de Paris), enclave dans le diocèse de Sens. Andrezel est alors l’une des 7 paroisses du doyenneté de Champeaux jusqu’en 1790

 

Seigneurs, bourgeoisie et notables d’ANDREZEL,

Par le roy

XIIe s        Une lettre du roi Louis VII (1137-1180) écrite à SUGER, abbé de Saint-Denis, fait mention d’Albert d’AVOLT, qui de son consentement, avait fait élever une tour à Andrezel.  Cet Albert peut être considérécomme le premier seigneur d'Andrezel.

1192      Auber ou Albert de ANDESELLO ou Adezello, second seigneur connu dès 1192,

XIIe s     Haubert d’ANDREZEL, mort au XIIe s. ,

1222      Jean et Aubert d’ANDREZEL, dont les femmes Agnès et Jeanne, étaient en procès  avec les chanoines de Champeaux. Guillaume de SEIGNELAY, évêque de Paris les mit d’accord.

XIIIe s    Jean d’ANDREZEL procura l’érection d’une cure dans la chapelle de Saint-Jean-Baptiste qu’il fit bâtir

1285     Aubert d’ANDREZEL et Jeanne sa femme restituent Vilblin au chapitre de Champeaux. 

12xx     Hugues de MELUN, Chevalier, Vicomte de Gand,  sire d’Andrezel et père d’Alix de MELUN qui épouse Alphonse VIOLE qui donna un fils : Jean viole 

1312    Jean VIOLE, chevalier, sgr d’Andrezel et son epouse Jeanne de MALIGNY qui fut dame d’Andrezel,

 1350   Pierre VIOLE, chambellan du roi Jean et sgr d’Andrezel, Villiers en Beauce et gouverneur du Forest. Il fut un grand et  puissant seigneur, baillé au roi d’Angleterre. Il servit longtemps en plusieurs occasions le Duc d ‘Anjou, frère du Roi..

1356     Jean VIOLE chevalier par des hauts faits d’armes, sire d’Andrezel, chambellan du Roi Charles le Sage,. Il épousa une jeune Damoiselle veuve, de la noble maison du BELLAY du pays d ‘Anjou nommée ANNE. .

1399      Pierre VIOLE, fils de Jean et Anne du BELLAY, chevalier, seigneur en partie d’Andrezel, et de la moitié de ces terres, seigneur de Noiseau-sur-Chanclain (94), et gouverneur de la Ville de Montargis, époux de Marguerite Le BOUTEILLER.

 

1433      Agnan VIOLE, seigneur de Noiseau (94) puis d’Andrezel,

1495      Nicolas VIOLE, sgr d’Andrezel, correcteur en la chambre des comptes puis, prévôt des Marchands de Paris, époux de Catherine POIGNANT.

1516      Jean VIOLE, sgr d’Andrezel et d’Aigremont.

1543     Jacques VIOLE, Conseiller du roi,  sgr d’Aigremont et en partie d’Andrezel avec Philippe de LONGUEVAL,

1594     Jacques VIOLE, fils du précédentChevalier sgr d’Andrezel  et d’Aigremont , président au parlement, Séraphin VIOLE, abbé de St James, était également sgr d’Andrezel.

    Epitaphe dans l'église Saint Jean Baptiste d' Andrezel (autrefois dans l’enceinte du château), de Jacques et Séraphin VIOLE,
sur marbre noir de 0,42 m  h sur  0,41 de large.

1613 – 1635

Ici repose les cœurs de Messre  Jacques de VIOLE, chevalier seigneur d’Aigremont et d’Andrezel qui décéda le XIII jour de septembre Mil six cens 1613 et de Mere Séraphin de VIOLE, conseiller et aumosnier du Roy, Prieur de Ste Jame et de Courtisot, aussy seigr d’Aigremont,  Montegu et tressancour, le grand vouzé de la ville de xancoins en partie et autre lieux qui deceda le XXVIIe jour de juin 1635

 

220px 1716 jean baptiste louis picon d andrezel

 

1635      Gaston de VIOLE, frère des précédents, Vicomte d’Andrezel, sgr de Montegu, et d’Aigremont en Laye.

1649      Vente des terres par Gaston de VIOLE à Nicolas FOUCHET, surintendant des finances, pour agrandir son domaine de son château de Vaux-le-Vicomte.. C'est sans doute à lui que le roi permit, en 1657 , d'y établir deux foires

1649      Jean de MONS, se porte acquéreur de la Vicomté d’Andrezel 

1656      Jean de MONS, il devient seigneur et Vicomte d’Andrezel

1660      Pierre LONGUET fit acquisition, d’une partie de la Vicomté d’Andrezel, et la fit réunir à la seigneurie  de Vernouillet, qui est un écart de Verneuil,

1723      Jean-Baptiste Louis de PICON, ambassadeur de Constantinople​, avait  ​la seigneurie entière d’Andrezel,

1789      Antoine-Etienne NOUETTE fut le dernier seigneur du village, que la révolution ne déposséda pas. Sa mémoire sera toujours en vénération dans ce village par le digne emploi qu'il sut faire de sa fortune dont il a affecté une grande partie au desséchement des marais putrides qui exercaient la plus funeste influence sur les habitants de cette contrée.
Par ses soins la terre se vit forcée de répondre à l'espoir du laboureur, en lui payant le prix de ses travaux; car l'arpent de terre se louait beaucoup plus chers. 
==> Pour en savoir plus : voici le discours prononcé par le Commandant THIERY   sur la tombe de ANTOINE-ETIENNE NOUETTE 

1795     Christophe-François-Thérèse-Élisabeth PICO N ou PICONI, comte d’Andrezel à la restauration.

1823     M. et Mme Alphonse NOUETTE achète le château et la ferme d’Andrezel qui en dépend.  
             Madame Vve NOUETTE la ferme de la Borde-Cornillon,
             M. Désiré NOUETTE la ferme de Mainpincien
             M. le marquis de BONNEVAL. la ferme des Hautes Loges 

1829      Ernest BOULARD de VAUCELLES  °1803/1840 propriétaire du château ( fils d’Henry Simon BOULARD °1783–1800 et d’Emilie Françoise BOURDIER de La MOUILLIERE °1770-1830. Il eut pour épouse Gabrielle d’ANDREZEL  °1800/1860, d’où René X thérèse INDY ; Amélie X Emmanuel de FRAGIER ; Marguerite X François, Comte de CARPENTIER de CHANGY.

Deces vaucelles1

 

Date de dernière mise à jour : 01/04/2020